La Villa Peng : En visite chez Alexa von Heyden

Une citadine à la campagne : Aussi connue sous le nom de “Alexa Peng”, Alexa von Heyden et sa famille vivent depuis un an dans une maison en bord de lac. Avec son mari, ils ont rénové cette maison datant de 1910. Nous leur avons rendu visite.

Débordante de créativité, dès qu’une idée lui vient en tête, Alexa s’empresse de la noter quelque part. La journaliste et auteur du blog « Alexa Peng » vit en bord de lac avec sa famille dans une maison de 1910 à Wusterwitz, dans la région allemande de Brandebourg. Nous lui avons rendu visite pour parler de ses inspirations et son style, mais aussi de la rénovation de la Villa Peng et de sa nouvelle vie à la campagne. Jules Villbrandt, fondatrice du magazine en ligne « Herz & Blut », et notre éditrice Jana Malderle ont capturé en photo les heures ensembles dans leur nouvel intérieur.

Alexa, votre créativité se retrouve dans de nombreux domaines. De la conception de bijoux à la rédaction d’articles pour votre magazine et de votre propre livre, mais aussi dans les projets de restauration avec votre mari. Il y a-t-il quelque chose d’autre que vous voudriez vraiment faire ?

Dans le futur, j’aimerai faire un blog autour de Villa Peng parlant de la vie à la campagne, la rénovation et du bricolage DIY (« Do it Yourself »). Je souhaite tout de même continuer parallèlement mes autres projets, mise à part celui de la conception de bijoux, un projet chronophage que j’ai du abandonner. J’aime le fait qu’on puisse de nos jours se réinventer dès qu’on le souhaite et à n’importe quel stade de notre vie. Les projets que je voudrais entamer ne peuvent pas se compter sur les doigts de la main. À la Renaissance, il y avait le concept idéal de l’Homme universel, défini par Wikipedia comme « polyvalent, ouvert et indépendant du dogme de l’Église. Il est créatif et vit idéalement en harmonie avec la nature. » – Je considère que mon plan de vie a beaucoup de similarités avec cet idéal, bien que je ne me décrirais pas comme un Homme universel, mais plutôt comme une femme avec beaucoup de centres d’intérêts et un peu de talent!

Wusterwitz est située à environ une heure de Berlin. Qu’est-ce-qui vous a amené, vous et votre famille, à déménager hors de la capitale ?

Notre fille. Nous lui souhaitons une enfance pleine de liberté où elle peut se comporter comme un enfant à courir partout, et cela dans un environnement protégé. Ici, il y a beaucoup de nature, les grands-parents vivent au coin de la rue et plus tard, elle pourra même aller toute seule à l’école à vélo.

 Vue sur le jardin de la Villa Peng d’Alexa von Heyden et de sa famille à Wusterwitz
Alexa von Heyden et sa famille ont échangé la jungle urbaine pour l’idylle de la campagne

Comment décririez vous l’inspiration autour de Villa Peng ?

Du « Bohème scandinave » avec une pincée de vie de campagne : Nous mélangeons des classiques du design tels que la lampe PH5 de Louis Poulsen et les chaises Wishbone avec des tapis du Maroc et d’Iran, ainsi que de vieilles armoires de la ferme et des tabourets utilisés pour la traite.

 Dans la salle à manger de la Villa Peng chez Alexa von Heyden
Les couleurs pastel, les reflets lumineux et l’aspect chaleureux des bois clairs créent une atmosphère conviviale dans la salle à manger

Ici prédominent des gris et blancs aux pigmentations particulièrement riches. Qu’avez-vous voulu transmettre de cette façon ?

Avec sa constante métamorphose de couleurs, le Lac de Wusterwitz est une vrai source d’inspiration. Que le lac soit bleu, bleu-gris, gris clair ou bleu pigeon, nous souhaitons que notre intérieur puisse être constamment en harmonie avec le paysage que nous observons par la fenêtre.

Vue sur un lac de Wusterwitz depuis la Villa Peng
Les lacs de Wusterwitz : un vue sur l’évolution constante des couleurs

Dans quelle pièce de la villa vous sentez-vous le plus à l’aise ?

Nous avons aménagé et pensé chacune des pièces jusqu’au plus petit détail, il serait impossible de choisir ! Contrairement à la location, avoir sa propre maison change complètement la relation que l’on a avec l’espace, on y développe une attache émotionnelle très forte.
En été, j’aime m’asseoir sur la terrasse et regarder ma fille jouer. En hiver, nous pouvons passer des heures à côté du poêle-cheminée. Assis tous les trois bien au chaud, nous passons de merveilleux moments ensemble ponctués de lecture et de câlins.

Collage d'images de la cuisine à Villa Peng avec Alexa von Heyden et sa fille
Alexa a combiné des tapis colorés du Maroc et d’Iran avec un design épuré

Jusqu’à présent, quel était votre plus grand défi en termes de construction et de conception ?

Nous avons totalement sous-estimé la rénovation. Les deux mois que nous avions prévu pour la phase de construction est vite devenue plus d’une année, et c’est encore loin d’être terminé.
Le plus grand défi était la vie sur le chantier sans cuisine lorsque je devais faire la vaisselle dans la baignoire et avait constamment de la peinture sous les pieds. Avec un budget quasi inexistant pour la rénovation de la salle de bain, l’épreuve a été assez difficile. Mais au final, le résultat est tout à fait correct. Mon rêve est encore d’avoir une douche de plain-pied – cela fait parti des idées que je garde en tête pour plus tard !

Photo d’une une vieille porte verte et un aperçu sur la salle à manger de la Villa Peng d’Alexa von Heyden
La salle à manger ouverte invite à la flânerie. On y déjeune, on discute et s’y détend

Où trouvez vous votre source d’inspiration en matière de style – que ce soit dans la mode ou pour l’intérieur ?

En termes de mode, j’adore le style de Pernille Teisbaek, Camille Charrière et Jennifer Neyt (ELLE). Quant à l’intérieur, j’aime trouver des sources d’inspirations sur « The Apartment DK », le blog «Traumzuhause » et le magazine en ligne « Herz & amp; Blut » – c’est d’ailleurs pour cette raison que c’est un grand honneur pour moi que Jules Villbrandt ai pris les photos chez nous. Sinon, j’aime me perdre sur les millions de comptes Instagram et j’ai bien déjà dû enregistrer dans ma collection au moins un millier d’images comme inspirations !

Images de détails de la Villa Peng chez Alexa von Heyden
La villa Peng le prouve bien : les styles bohème scandinave et maison de campagne s’allient très bien ensemble.

Nous venons de lancer trois designs de chaise. Vous vous êtes décidée pour une STYNG en rouge, pourquoi ?

Dans plusieurs magazines, j’ai remarqué que les chaises rouges mettent vraiment en valeur les intérieurs aux couleurs pastel. Pour moi, Il était clair que je voulais absolument avoir une chaise rouge comme point de mire dans notre couloir très lumineux.

Dans votre salon se trouve notre canapé PYLLOW. Comment avez-vous mis la touche finale à ce canapé en bleu pigeon au style minimaliste ?

Au début, nous avons laissé le canapé « nu » . Petit à petit, des coussins en ikat sont venus s’y ajouter. C’est la décoratrice d’intérieur Berit Hoerschelmann de « Individual Interior Styling » qui me les a déniché. Avec toutes les décisions que j’ai du prendre pour la conception de la Villa Peng, il m’arrive souvent de faire face à un blocage mental et d’avoir recours à une opinion extérieure afin de pouvoir prendre un décision finale.
Chaque jours, nous assortissons les coussins d’une autre façon, ce qui donne toujours un aspect différent à notre canapé. C’est vraiment super de pouvoir donner un caractère polyvalent au mobilier !

Ceux qui rénovent une ancienne villa avec tant de passion ont probablement un goût pour les vieux trésors lorsqu’il s’agit de leur intérieur. Avez-vous une pièce de mobilier préférée qui a été avec vous durant des années ?

Enfant, ma mère m’a donné une vieille armoire de campagne pour ma chambre. Quand j’ai quitté la maison à 18 ans, le mobilier ancien n’était vraiment pas « in » et je n’ai donc rien embarqué avec moi. L’armoire est restée presque vingt ans dans mon ancienne chambre. Maintenant que j’ai une fille et une maison avec plus d’espace, je voulais vraiment la récupérer. Ma mère l’a immédiatement fait transporter chez moi et après tant d’années, je suis émerveillée par la beauté de cette vieille armoire !

collage de plusieurs images de la Villa Peng d’ Alexa von Heyden : couloir avec miroir et rampe d’escaliers, et d’Alexa avec sa fille dans le bras» width=

Merci pour l’interview, Alexa !


Si vous êtes curieux de savoir comment se déroule la rénovation de la Villa Peng, alors nous vous invitons à jeter un coup d’oeil sur son compte Instagram @villapeng ! Pour plus d’information sur Jules Villbrandt, vous pouvez aussi découvrir son magazine sur le site « herzundblut.com ».