L’art et la manière d’entretenir votre meuble en bois

Les meubles en bois sont des classiques de l’ameublement. Malheureusement, les marques d’usure ne leur sont pas épargnés. Souvent, quelques astuces suffisent à leur redonner un second souffle.

Les meubles en bois apportent une touche naturelle à votre décoration et s’accordent facilement avec d’autres matériaux. Ceux en bois massif ont la particularité d’améliorer le climat de la pièce. Nous vous conseillons sur la manière de prendre soin de vos meubles en bois simplement.*

 

Comment nettoyer les meubles en bois au quotidien ?

De manière générale, vous pouvez épousseter les surfaces laquées, plaquées et en bois massif avec un chiffon sec. Lorsqu’il y a plus de poussière sur vos meubles laqués, utilisez un chiffon doux et du produit nettoyant légèrement dilué dans l’eau. Pour éviter les traces, passez un chiffon humide sans produit et séchez la surface avec un torchon sec. Pour les surfaces en bois plaqué et en bois massif, employez un chiffon légèrement humide avec un peu de produit puis essuyez avec un tissu sec. Les surfaces granuleuses comme le chêne teinté ou le placage en wengé doivent toujours être nettoyées dans le sens de la fibre du bois afin de ne pas déposer la saleté dans les pores.

 

Quels sont les produits appropriés au soin du bois ?

Les produits agressifs ou récurants risquent d’attaquer le bois. Ainsi les diluants nitro et les résines synthétiques abîment le vernis. Qu’un tampon à récurer dégrade les surfaces semble évident mais les tissus en microfibre peuvent aussi laisser des traces de frottement.

 

Y a-t-il des types de bois plus faciles à entretenir que d’autres ?

En règle générale, tous les bois peuvent être traités de la même façon. Des types de bois comme le noyer, le pin ou le sapin sont plus tendres que le chêne ou le hêtre, il faut donc faire attention pour qu’aucune marque ou rayure n’apparaisse.

 

Y a-t-il des différences entre l’entretien du bois massif et du bois plaqué ?

Les surfaces en bois massif sont plus robustes que les surfaces plaquées. Même si vous n’avez pas fait attention au bois massif ou n’avez pas correctement entretenu les surfaces, il y a toujours la possibilité de poncer ou d’utiliser de l’huile. Le ponçage est évidemment inutile pour les bois plaqués. Le plus important est d’entretenir régulièrement et soigneusement les surfaces.

 

À quelle fréquence faut-il huiler les surfaces en bois ? Que faut-il utiliser pour cela ?

Le rythme de l’huilage dépend de la fréquence d’utilisation du meuble. Souvent, vous remarquerez lorsqu’une surface est très sèche ou à l’air cassante. Il est conseillé de huiler tous les trois à quatre mois. Utilisez pour cela de l’huile pour bois qu’on trouve en supermarché ou de la cire pour les surfaces plus dures.

Comment gérer les différents degrés de salissure ?

Les taches séchées
Celles-ci s’enlèvent avec un chiffon doux humidifié et un peu de produit d’entretien. Si la tache résiste, essayez plutôt plusieurs fois avant d’utiliser des produits de nettoyage forts et des éponges à récurer.
Les taches incrustées
Faites toujours attention de nettoyer tout de suite les boissons ou sauces renversées. Si une tache est toujours présente sur le placage, vous pouvez essayer de l’enlever avec une mousse rigide. La recette est la suivante : battez du produit de nettoyage dans l’eau avec un fouet pour former la mousse, versez sur la tache, laissez agir quelque temps puis essuyez avec un chiffon humide. Pour finir, séchez avec un torchon sec. Les taches sur les surfaces en bois massif peuvent être nettoyées avec du savon neutre, une éponge et un peu d’eau.
La cire
Si la cire d’une bougie a coulé sur le bois, réchauffez-la avec précaution à l’aide d’un sèche-cheveux. Dès qu’elle est liquide, enlevez-la avec un chiffon, un papier buvard ou du papier absorbant. Le reste de la cire peut être nettoyé avec une serviette imbibée d’eau vinaigrée. Il est important de passer un chiffon humide tout de suite et de sécher l’endroit. Enfin, vous pouvez huiler la surface.
L’effet de brillance
Il arrive parfois que des surfaces originellement mattes deviennent brillantes à cause de l’usure. Dans ce cas, vous pouvez tout simplement huiler votre surface boisée avec de l’huile pour bois mat. Les surfaces laquées devront cependant être repeintes par des professionnels.

 

Que faire contre les éraflures et les bosses sur le bois ?

La première étape contre les éraflures, que ce soit pour les bois laqués, plaqués ou massifs, est de traiter la surface avec de l’huile de soin. Les éraflures très profondes dans les surfaces en bois massif peuvent être poncées. Veillez à huiler à nouveau, par la suite. Pour les surfaces laquées, vous pouvez utiliser des stylos de retouche peinture aux couleurs RAL adéquates pour masquer partiellement les éraflures. Pour les surfaces plaquées, il existe des cires dures aux teintes de bois qui peuvent remplir les rayures. Attention : N’utilisez pas de vernis ou de mastic pour dissimuler les fissures ou les rayures. Sur le bois massif, le vernis éclaterait après quelques temps car il réagit autrement que le bois plaqué ou laqué.
Pour les bosses, vous pouvez essayer de poser un torchon humide et de passer le fer à repasser, pas trop chaud, par-dessus. Grâce à l’humidité et la chaleur, les fibres du bois se repositionnent et corrigent à peu près la bosse.

 

Quelle est l’influence de l’environnement sur le bois ?

Les rayons du soleil
Même si les laques et huiles contiennent des agents protecteur d’UV, il peut arriver aux bois foncés de décolorer à cause d’une exposition permanente au soleil. Les surfaces en noyer sont particulièrement sensibles. Ces bois foncés ne devraient pas être placés directement face aux rayons du soleil. Cela vaut également pour d’autres bois. En règle générale, l’huilage fait toujours du bien au bois.
Le chauffage
Le chauffage produit généralement un air trop sec qui peut déformer ou casser le bois. Cela concerne les meubles en bois massif huilés ou peints mais aussi les surfaces plaquées. Il est donc important d’avoir un climat de pièce constant, ni trop humide, ni trop sec. Évitez les changements de température trop extrêmes pour les surfaces en bois laqué (très humide, très chaud, très froid). Le bois vit et travaille alors la laque pourrait se déchirer aux angles.
La chaleur
Le bois supporte partiellement une grande quantité de chaleur mais la quantité est difficile à estimer, alors utilisez des dessous de plat pour que le bois ne brûle pas.
*MYCS n’est pas responsable en cas de dommages causés par l’application de ces astuces.