Vintage, convivial et chic : visite chez Stéphanie

Nous nous sommes entretenus avec Stéphanie, la gagnante de notre jeu-concours #mymycs pour en découvrir plus sur elle et sur son intérieur… Et nous n’avons pas été déçu !

Porträt von Stéphanie Billot

Votre image nous a semblé professionnelle, travaillez-vous dans le graphisme ou la photographie ?
En effet, vous avez bien deviné, je suis graphiste ! Donc le travail de l’image est mon quotidien. Je ne fais pas de photo de manière professionnelle, car je ne me sens pas « légitime » mais je suis passionnée par la photographie, j’en fais pas mal pour le plaisir. Mon métier consiste à créer des supports de communication visuelle, donc mon œil est habitué à composer des images de manière intuitive.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre vie professionnelle ?

J’adore mon métier, c’est une grande chance je pense. J’aime l’aspect créatif de celui-ci : rechercher des idées et trouver des moyens graphiques pour les exprimer. Je travaille pour des clients très différents, ce qui apporte beaucoup de variété dans mon quotidien professionnel. J’ai toujours aimé dessiner et je suis heureuse d’avoir pu en faire mon métier. Et l’autre aspect primordial de ma vie professionnelle : ma liberté. J’ai créé ma petite agence de design graphique avec une amie il y a déjà plus de 12 ans après avoir travaillé en tant que salariée d’une agence de communication, et pour rien au monde je n’aimerais changer ce statut d’indépendant. Cela me correspond parfaitement.

Notre agence s’appelle Shifumi, c’est le nom du jeu « pierre papier ciseaux ». Notre logo étant depuis toujours une « cocotte en papier », les gens ont créé au fil du temps un rapport affectif à celui-ci en nous surnommant souvent « les cocottes de shifumi », ce qui reflète une autre dimension également importante pour moi dans le travail : la convivialité.  www.shifumi.com

À droite la cuisine de Stéphanie, à gauche son couloir
L’oeil de graphiste de Stéphanie se ressent dans chaque pièce de la maison

On relève la présence d’éléments décoratifs ethniques dans votre salle à manger, aimez-vous voyager ?

Voyager est un de mes objectifs dans la vie, c’est une passion. J’ai la chance d’avoir déjà pas mal voyagé autour du monde et j’ai toujours envie de repartir. Il y a tant de merveilles à découvrir dans le monde ! Des paysages magnifiques, des cultures différentes et des gens à rencontrer. Je ramène souvent des choses de mes voyages donc il est vrai qu’il y a pas mal de petits souvenirs partout dans la maison.

Pièce avec des meubles en bois sombres et de nombreux éléments décoratifs
On trouve un peu partout des souvenirs des voyages de Stéphanie

Sur votre photo, on lit un véritable amour de la décoration à travers votre sens du détail. D’où vous vient cette passion ?

Il est vrai que j’ai toujours aimé décorer, dans le sens d’embellir les choses. Cela reflète un aspect important de ma personnalité : mon caractère très optimiste m’invite naturellement à voir les jolis aspects de la vie, sans pour autant nier les aspérités bien sûr. Mais j’aime l’harmonie. Déjà petite, comme beaucoup de petites filles, je passais des heures à agencer des maisons pour mes poupées. J’ai toujours aimé aménager des espaces pour les rendre harmonieux et mes études en arts appliqués ont aiguisé mon goût pour la décoration.

Et il est vrai que j’accorde beaucoup d’importance aux petits détails. Pour moi, ils apportent une dimension narrative : ils racontent une histoire et permettent de personnaliser les choses. En décoration, mais aussi dans la vie en général. Sur les vêtements par exemple, ce sont souvent de petits détails (un bouton, un motif, une matière) qui vont attirer mon attention.

Avec cette photo de sa table TYMBER NORDYC Stéphanie a convaincu le jury de notre concours #mymycs

On remarque de nombreuses plantes dans votre salle à manger. Est-ce que c’est un élément important de votre décoration ?

Avant de m’installer en plein centre ville de Lyon il y a 15 ans, je vivais à la campagne avec mes parents et ma mère a toujours aimé les plantes, donc j’aime en effet avoir du végétal chez moi. Malheureusement, si j’adore les plantes je n’ai pas du tout « la main verte » et j’ai hélas beaucoup de mal à les entretenir et les garder en pleine forme !

Comment décririez-vous votre style en trois mots ?

Graphique, chaleureux, élégant.

Quelle est votre pièce préférée ?

Notre pièce de vie (qui regroupe cuisine, salon et salle à manger) car c’est là que nous sommes tous ensemble la plupart du temps avec mon mari et nos deux petites filles. Une cuisine ouverte peut avoir des inconvénients parfois mais comme j’adore cuisiner c’est surtout très convivial.

Pièce à vivre de Stéphanie
Un coup d’oeil sur la pièce à vivre à la décoration à la fois hétérogène et harmonieuse

Êtes vous quelqu’un qui suit les tendances d’intérieur ? Si oui, quels seront d’après vous les must haves de 2018 ?

Je suis abonnée à des magazines, à des newsletters et des blogs de déco, donc oui j’y suis sensible, mais je n’ai pas le sentiment de suivre absolument la tendance. On est forcément influencé par les images qui nous entourent et les tendances, mais l’important pour moi est de me sentir bien chez moi. C’est bien de choisir une ligne directrice de décoration, mais ensuite une maison se construit avec le temps, son intérieur se charge d’éléments de décoration qui reflètent un vécu et une personnalité ; et dans le cas d’une famille, un ensemble de personnalités qui la composent.

À gauche une commode et de nombreux accessoires, à droite une chambre d'enfant à la décoration délicate
Les accessoires s’accumulent et se complètent au fil du temps

Vous avez gagné un bon d’achat MYCS de 500 €, avez-vous déjà choisi votre prochain meuble ?

Nous avons commandé un canapé convertible en velours bleu pétrole. Celui-ci se mariera parfaitement bien avec notre intérieur je pense, et nous permettra d’ajouter un couchage d’appoint pour les amis de passage. Nous avons hâte de le recevoir !

Chambre de Stéphanie
Le chat a l’air d’apprécier le confort de ce lit… Plus que d’être dérangé pendant sa sieste si l’on en croît son regard

Un grand merci à Stéphanie pour nous avoir accordé cet entretien !