Un duo créatif : se7entyn9ne, les photographes d’intérieur

Mettre en scène des meubles et des accessoires, s’immerger dans notre quotidien et faire ressortir le cœur des produits : voilà le travail des photographes d’intérieur et de lifestyle. Nous nous sommes entretenus avec deux d’entre eux à propos de ce métier passionnant.

Une histoire comme dans les contes… Ildikó Kieburg-Diehl et Tarané Hoock travaillaient ensemble en tant que photographes et stylistes pour une entreprise de e-commerce. Ils y ont mené tellement de projets communs que leur souhait de commencer quelque chose ensemble se faisait de plus en plus grand. Un soir d’été en 2010, ils fondèrent le studio se7entyn9ne, en utilisant simplement pour nom leur année de naissance. Nous avons parlé avec eux de leur travail créatif et des tendances actuelles en décoration d’intérieur.

Portrait de Ildikó et Tarané
Une super équipe : Tarané (à droite) et Ildikó (à gauche)

Vous formez indéniablement une bonne équipe. Comment vous répartissez-vous le travail ?

Nous avons tous les deux nos propres forces et faiblesses, les reconnaître et les exploiter au mieux est pour nous la clef d’une collaboration réussie.

Votre travail en trois mots :

Précision, intuition et passion.

Quel est le parcours d’une photo en partant de sa conception ? Comment créez-vous vos thèmes ?

Pour nous, il est important de raconter une histoire, il ne s’agit pas uniquement de présenter le produit, sinon il a vite l’air quelconque. Souvent on se demande dans le studio ou dans la réserve d’accessoires : qu’est-ce qui pourrait convenir á ce produit, qu’avons-nous déjà ? Quand nous avons une idée en particuliers, on commence à se mettre en mouvement et à chercher ensemble les accessoires qui conviennent. Tout dépend aussi du lieu où nous devons prendre la photographie. Nous essayons d’intégrer l’environnement à disposition dans l’image.

Et pendant notre temps libre, comme pendant nos vacances, on jette souvent un œil aux objets originaux, inhabituels puis on s’en inspire.

Canapé vert mis en valeur par de nombreuses plantes
« Jungle Urbaine » présentée avec créativité, des plantes renversées pendues au plafond

Ce qui frappe tout de suite en regardant vos stylings et vos photos, ce sont tous les accessoires originaux et les combinaisons extravagantes. Est-ce que c’est votre marque de fabrique ?

C’est intéressant, nous ne l’avions jamais vu comme ça. Un produit n’existe jamais seul, il faut toujours le voir en contexte, dans l’environnement dans lequel on l’utilise. Plus on le place de manière cohérente (plus il a l’air attirant dans le scénario d’ensemble), plus l’effet est fort sur le spectateur.

Est-ce que vous planifiez toujours tout dans les moindres détails ou est-ce que vous préférez improviser et travailler spontanément ?

Ne rien planifier ne fonctionne pas, mais c’est comme dans la vraie vie, on ne peut jamais tout prévoir. Il faut donc être flexible et capable d’improviser.

Table à manger noire, chaise rouge et accessoires de cuisine
Une conception planifiée et une grande spontanéité donne lieu à des clichés créatifs

Tarané, vous avez travaillé en tant que designer de mode et avez étudié l’architecture. Comment vous en servez-vous dans votre travail actuel ?

Principalement dans le travail de conception. Une bonne image, c’est comme une belle tenue : tous les éléments doivent aller ensemble. La mise en scène dans l’espace et la relation entre l’objet et son environnement sont des préoccupations centrales dans le travail de tout architecte.

Ildikò, qu’est-ce qui vous plaît tant dans le travail de photographe d’intérieur et de lifestyle au point de vous décider à vous consacrer entièrement à cela ?

J’aime le fait qu’on doive se concentrer sur l’essentiel. Quand je travaille, j’ai toute la liberté et le contrôle que je souhaite sur l’image que je désire obtenir. Il n’y a pas de modèle ou de visagiste pour m’influencer. Tout ce qui doit être mis en images, c’est à moi de le placer sous le bon angle. Pour moi, cela signifie que je dois m’occuper du produit de manière à en tirer le meilleur, sans être entravé par le « facteur humain ».

Ordinateur pendant le shooting d'un bureau MYCS
Pendant le shooting du bureau MYCS tous les détails ont été pris en compte

Quelle est votre tendance préférée ? Quels sont vos pronostics sur les tendances d’intérieur qui nous attendent encore cette année ?

Les tendances changent moins vite pour les intérieurs que dans le domaine vestimentaire. Il peut encore passer beaucoup de temps avant que les styles évoluent. C’est pourquoi il y a souvent plusieurs tendances à la fois. De manière générale, on observe que l’on a moins recours à des installations simples et froides, et que les espaces sont à nouveau utilisés d’une façon plus vivante. On assiste au retour de couleurs sombres et de tissus (lourds). L’emploi de matériaux naturels tels que le liège ou le raphia est aussi de plus en plus en vogue. Par ailleurs, l’artisanat est toujours un domaine important : plus une pièce est configurée de manière individualisée, mieux c’est. On peut penser, dans la continuité de ces tendances, à un retour des broderies.

Avez-vous un projet qui vous fait vraiment rêver ?

Faire le tour du monde, prendre des clichés des plus beaux intérieurs (maisons, hôtels, restaurants…), et en faire un album photos. Ce serait déjà un beau projet !

Collage : à gauche arrangement vert sombre, à droite intérieur jaune
Parfois dans des tons sombres, parfois frais et joyeux, Ildikó et Tarané trouvent toujours l’arrangement qui correspond

Merci beaucoup à vous deux pour cet entretien !


Si vous voulez vous laisser inspirer par le travail Ildikó et Tarané, consultez leur site : https://www.79berlin.com/

Et ici vous pouvez voir toutes les manières dont le duo a mis en scène nos tables et nos étagères SYDE !