Du confort et du style : visite chez Ariane Stippa

Pendant que ses deux filles étaient à la crèche, Ariane et Rainer, son mari, nous ont reçu dans leur appartement dans le quartier branché de Kreuzberg à Berlin, en plein milieu de leur préparation pour les fêtes de fin d’année.

Portrait d'Ariane Stippa avec sa biographie

Ariane, comment avez-vous structuré votre appartement ? Comment utilisez-vous vos trois grandes pièces ?

Quand nous avons aménagé dans cet appartement il y a cinq ans nous n’étions pas habitués à disposer d’autant de place. Avant cela nous habitions tous deux dans de petits espaces (moi en collocation et mon mari seul dans un studio). On avait donc peu de meubles et quand nous sommes arrivés ensemble dans notre nouvel appartement, la première question a été de savoir comment nous voulions utiliser tout cet espace. Quand notre première fille est née, beaucoup de choses ont changé. Quand elle avait un an et demi, nous avons aménagé une chambre d’enfant pour elle dans une pièce calme située en arrière-cour. Ensuite, nous avons une grande chambre parentale avec des meubles de haute qualité et un parquet marqueté. Dans cette pièce on a un petit bureau, un canapé, une étagère avec des vinyles et un tourne-disque, et nous y sommes volontiers durant la journée.

Chambre avec lit blanc, figuier, miroir rond et placard blanc
Les couleurs sont combinées de manière harmonieuse dans la chambre d’Ariane et Rainer, ou comme ils l’appellent : la chambre parentale

Dans notre séjour, on a une grande table à manger que nous avons fabriqué nous-même, avec de nombreuses chaises dépareillées sur lesquelles s’assoient les amis, la famille et parfois même toute une marmaille. En fait, cette table était notre premier nouveau meuble ici… Nous avons poli, laqué et assemblé les planches nous-même. Ce que nous préférons, c’est nous installer confortablement dans le canapé avec les enfants. On peut y faire la sieste ensemble, lire des livres aux enfants ou passer un après-midi à regarder des films en famille, en cas de week-end pluvieux. Et le soir, quand les enfants sont couchés, on regarde des séries sur Netflix jusque tard dans la nuit.

Collage d'aperçus du salon d'Ariane, son canapé TYME, et sa table faite maison
Le canapé TYME d’Ariane se marie parfaitement au mur gris-vert. L’effet est souligné par quelques touches de couleurs vives (notamment une chaise jaune)

Comment décririez-vous votre style d’aménagement ?

Nous n’avons pas vraiment choisi un style en particulier, nous ne savions pas tout de suite comment nous voulions vivre. Notre appartement devait avant tout grandir en même temps que nous en tant que famille, et nous n’avons pas encore fini. On se sent vraiment bien ici et il est peu probable qu’après un certain temps on s’amuse à nouveau à changer toute une partie de l’appartement ou à abattre un mur.

Buffet vintage dans l'appartement d'Ariane
Le style : des objets vintage, des matériaux naturels comme le liège, le raphia et le bois… et beaucoup de vert

Notre style d’aménagement est un mélange d’objets anciens, chers à la famille, de meubles vintage et d’accessoires trouvés dans des brocantes ou durant nos voyages, ainsi que certains objets plus modernes.

Chambre à coucher avec petit canapé deux places, figuier et grandes fenêtres
Une chambre qui pourrait tout aussi bien être une seconde pièce à vivre avec un canapé deux places, beaucoup de plantes et une petite table de travail (à gauche)

Der Schreibtisch von Ariane Stippa in ihrem Schlafzimmer Qu’est-ce qui détermine votre choix de couleur pour vos nouveaux meubles et accessoires ?
Il y a quelques années je voulais que tout soit clair et minimaliste. Le peu de meubles que j’avais était blanc ou en teck et mes murs étaient aussi blancs, par endroit en crépi. Au fil des années j’ai commencé à apprécier aussi les couleurs vives. Je trouve qu’elles apportent quelque chose de plus à l’ambiance et au confort de la pièce. Tout particulièrement dans les appartements berlinois anciens avec leur plafond de 3,5 m de hauteur, les pièces peuvent vite sembler froides et vides. Il y a environ deux ans nous avons repeint notre salon d’un gris-vert foncé et nous n’avons jamais regretté ce choix. J’apprécie particulièrement que notre canapé gris se détache du mur vert et sa couleur change selon la lumière d’une teinte bleue au violet. Dans la chambre, nous sommes restés sur des tons plutôt clairs. On ne remarque la couleur des murs qu’au second coup d’œil. C’est un gris clair chaud avec une teinte de vert – les meubles blancs s’accordent à merveille avec.

Qu’est-ce qui vous inspire ? Y a-t-il un architecte d’intérieur modèle à vos yeux ?

Je m’inspire souvent de vieux films ou de bandes dessinées des décennies passées, mais aussi d’hôtels et de boutiques dans d’autres villes. Une de mes grandes inspirations cette année a été notre voyage de deux mois en Californie. Après cela il nous fallait absolument un ficus lyrata. Il est dans notre chambre et me rappelle tous les jours ma ville préférée, L.A.

 

 

Lit et petite table à gauche, à droite ficus lyrata et commode
Le ficus lyrata dans la chambre d’Ariane lui rappelle tous les jours sa ville préférée, L.A., et son voyage en Californie.

Comment votre appartement a-t-il changé à la naissance de votre première fille ? À quoi avez-vous fait attention pour qu’il soit adapté à la présence d’un enfant malgré votre amour du design ?

En dehors de l’achat d’une table à langer, d’un lit pour bébé, d’une poussette, etc., nous n’avons pas changé grand chose dans un premier temps. Quand notre fille a commencé à faire des nuits complètes, on lui a donné sa propre chambre – et l’aménager m’a beaucoup amusé. Nous avons pris en compte ses souhaits pour la couleur des murs et de sa commode. Petit à petit sa chambre est devenue de plus en plus belle et confortable. J’y passe volontiers du temps avec mes enfants.

Dans le reste de la maison, relativement peu de choses ont changé, parce que nous ne voulions pas acheter de meubles fragiles. Après seulement cinq ans nous avions besoin d’un nouveau canapé, le précédent étant déjà très usé. C’est pourquoi nous en avons choisi un robuste et dans un tissu sombre, et nous en sommes ravis. La fonction convertible est aussi très pratique et nous l’utilisons souvent quand la famille nous rend visite. On y dort étonnamment bien et le lit se range très facilement. Pour les accessoires de décoration sur notre buffet bas et le bout de canapé on devra encore attendre un peu, notre petite dernière les enlève régulièrement.

On a surtout recours à la fonction convertible du canapé MYCS TYME quand des invités restent pour la nuit

Votre meilleur conseil pour un salon confortable ?

Pour moi, le plus important est qu’on s’y sente bien. Ce n’est pas parce qu’une pièce est jolie qu’on a nécessairement envie d’y passer du temps.

Ariane avec une tasse à la main et Rainer lisant un magazine dans leur canapé MYCS
Ariane et Rainer en toute décontraction

Et quels sont vos matériaux préférés pour l’hiver ?

Le velours est très noble et possède un charme tout particulier en hiver. J’aime par-dessus tout le bleu foncé, le vert forêt ou le velours couleur curry (ou les mêmes couleurs, mais en laine) et j’ai eu beaucoup de mal à me décider lorsque je configurais mon canapé. J’aime associer les coussins de différentes couleurs avec différents motifs que j’ai rassemblé lors de mes voyages. Le style qui en résulte n’est pas tout à fait maîtrisé ou ordonné, mais il a sa propre identité, son propre caractère. J’ai rapporté notre tapis d’un voyage au Maroc, mais je pense le remplacer un jour par un autre aux motifs plus fantaisistes.

Ariane Stippas MYCS canapé TYME en velours
Le matériau préféré d’Ariane, utilisé pour son canapé TYME : le velours. Elle le décore avec différents coussins

Ariane steht am Esstisch und bastelt

À quoi ressemble un jour d’hiver parfait en famille ? Et comment passez-vous la période de l’Avent avec vos filles ?

Cette année nous étions en avance et nous avons préparé et décoré des biscuits deux après-midi durant, avant même la période de l’Avent. Un super moment, même la plus petite s’y est mise avec ardeur. Nous nous amusons aussi à fabriquer de petits objets. En ce moment ma grande adore les étoiles en origami (nous avons déjà décoré la fenêtre, nous en préparons maintenant pour faire de petits cadeaux à la famille et à nos amis).

Comment allez-vous fêter Noël cette année ?

Exactement comme l’année dernière, chez nous, à la maison. Nous aimons avoir notre propre petite tradition. Nous achetons toujours un beau sapin de Noël et le décorons avec peu d’éléments, mais tous triés sur le volet. Ensuite, nous montons notre pyramide, que mes parents nous ont offert, et nous accrochons à la fenêtre les étoiles de Noël confectionnées par ma belle-mère. Mes parents passent nous rendre visite pour les fêtes… Le 24 nous irons assister au concert de ma fille dans le cœur des enfants, à l’église et le soir nous prépareront un bon repas. Les jours suivants nous allons simplement profiter du calme inhabituel de Berlin en se baladant au marché de Noël et en mangeant beaucoup de biscuits.

 

Ariane à sa propre table en plein préparatifs de Noel
Ariane dans les préparatifs de Noël… Ses deux filles aiment aussi préparer les décorations de circonstance

Si vous passez les fêtes à la maison, qu’est-ce qui les rend parfaites ?

En dehors des décorations et de la préparation de l’appartement, des biscuits et des activités avec les filles, c’est la famille et les amis qui rendent la fête parfaite. Nous recevons toujours très volontiers et le 24 nous n’invitons pas que la famille à venir nous rejoindre pour partager ce moment, mais aussi des amis ayant des enfants.

Chère Ariane, merci beaucoup pour cet entretien et joyeuses fêtes à vous et votre famille !