Alvar Aalto – le pionnier des architectes finlandais

Le Finlandais Alvar Aalto (1898 – 1976) était un designer et architecte. Ces réalisations organiques et modernes sont présentes partout encore aujourd’hui.

Alvar Aalto a très vite su qu’il voulait devenir architecte. Il a donc effectué un premier stage chez un architecte après l’obtention de son bac. Ce dernier lui déconseilla d’ailleurs de poursuivre dans cette voie et l’orienta vers une carrière de rédacteur au sein d’un journal. Peu convaincu, Aalto étudie l’architecture de 1916 à 1921 à Helsinki avec pour projet de démarrer son activité dans la capitale finlandaise. Il échoue mais ne se laisse pas décourager. C’est son père qui finit par lui donner son premier contrat de travail en lui proposant de construire sa maison. Aalto ouvre son premier cabinet d’architecture dans la cave d’un hôtel à Jyväskylä en Finlande en 1923. Durant les quatre premières années de sa carrière, il améliore ses revenus en tant que rédacteur sous le pseudonyme de Remus.

Cette création, le fauteuil Paimio, est la pièce phare de la carrière de designer d’Alvar Aalto. Dessiné en 1932, ce fauteuil reflète l’intérêt particulier que porte l’architecte aux matériaux naturels. En dehors de son style innovant qui séduit aujourd’hui encore de nombreux amateurs, cette pièce est un concentré de techniques de travail du bois pour arriver à présenter un rendu à la fois très résistant et suffisamment souple. Elle avait été pensée pour garantir une position optimisant la respiration et le confort en général, si bien qu’elle a été présentée au “sanatorium pour tuberculeux” de Paimio. On traitait alors la tuberculose en exposant le patient à la lumière et ce fauteuil devait offrir une position idéale pour le malade. Cela valut à Alvar Aalto d’être connu et reconnu à l’international.

On trouve des meubles inspirés par Aalto partout ! Le tabouret No. 60 devrait vous être familier. Il peut être utilisé pour s’asseoir comme pour disposer quelques objets déco. Combiner des tabourets No. 60 de différentes couleurs peut être aussi du plus bel effet. Cet objet est un véritable modèle de design fonctionnaliste.

A post shared by Artek (@artekglobal) on

 

En 1933, Aalto emménage enfin à Helsinki, où il crée l’entreprise de meubles ARTEK avec sa femme, le Maire Gullichsen et Nils-Gustav Hahl. Cette entreprise est dirigée principalement par Alvar Aalto jusqu’à sa mort et a été rachetée en 2013 par le groupe de vente de mobilier design Vitra.

Influencé par le Bauhaus allemand, Alvar Aalto est un des pionniers du modernisme. Il se lance dans la construction de bâtiments et dans la fabrication de meubles, avec passion, mais travaille également le verre et le tissu. Connu principalement pour les formes organiques de ses designs, il aspire à une architecture dans laquelle les bâtiments s’intègrent naturellement à l’environnement et aux paysages. Il est possible de retrouver quelques bâtiments célèbres d’Alvar Aalto en France. Après avoir construit le pavillon finlandais pour l’Exposition universelle de 1937, l’architecte réalise la Maison Louis Carré pour le collectionneur français du même nom. La construction, qui peut être visitée l’été à Bazoches-sur-Guyonne dans les Yvelines, est un exemple de l’architecture humaniste d’Aalto qui place le bien-être de l’individu au centre de la réalisation.

Ein von Corinna (@corirose) gepostetes Foto am

Le lien qu’entretient Aalto avec la nature se retrouve dans de petites réalisations. Une des pièces les plus connues est par exemple le Vase Aalto, qui rappelle la mer et dont des reproductions sont encore vendues de nos jours par de nombreuses grandes enseignes de design.

Son rapport avec la nature et les autres membres du courant moderniste poussent Aalto à préférer l’utilisation du bois au détriment du métal qu’il estime trop froid. Il développe un procédé de transformation du bois, qu’il utilise pour tous ses meubles.
Alva Aalto se marie deux fois. Il épouse Aino Marsio qui est son assistante dans son premier cabinet de 1924 à 1949, puis Elissa Mäkiniemi en 1952. Elles sont, elles-mêmes, architectes et designers et travaillent en étroite collaboration avec leur mari. Ainsi derrière les créations d’une des plus grandes icônes du XXe siècle se cachent deux femmes qui ont,chacune, marqué l’Histoire du design scandinave à leur façon.

Malgré un parcours pas toujours facile et après avoir fait face à certains échecs, Alvar Aalto ne s’est pas laissé décourager et a su s’imprégner de certains mouvements pour s’en inspirer tout en sachant s’émanciper de ceux-ci. Il a donc réussi à créer ses propres tendances, marquant ainsi fortement le monde du design. Sa passion, et son attrait pour les nouvelles techniques l’ont poussé à concevoir des objets, à dessiner des meubles ou des bâtiments souvent en avance sur leur temps, notamment pour ce qui est de la fonctionnalité. Précurseur, il a inspiré d’autres designers tels que Charles et Ray Eames. Au total, Alvar Aalto a conçu environ 500 bâtiments, bibliothèques, maisons privées, bureaux et musées, majoritairement en Finlande mais aussi aux États-Unis, et un peu partout en Europe.

Autres thèmes: Design, Portraits Sources des images: istockphoto, instagram